Offrir une carte cadeau

  

Skateur et surfeur, Simon est notre référent skate.  Il a fait ses débuts en surf et a même commencé les compétitions, mais il a très vite basculé sur le skateboard.  En 2002/2004 avec un pote à lui, ils se sont mis intensivement au skate en ridant non-stop ! Puis lui est venu l'idée de commencer les petites compétitions locales, et de transiter dans toute la France pour s'attaquer aux gros skatepark des villes réputées. À travers son contenu de qualité, il vous fera voyager sur tous les spots reconnus en matière de surf et de skate. @simonleaute  

D’où viens tu ?  

Je suis originaire de Vendée et plus précisément de Noirmoutier-en-l'Ile. C'est une petite commune qui se situe juste en dessous de Nantes.

Quel a été le déclic pour toi ? Qu'est-ce qui t'as fait progresser ?

Là où j'ai vraiment eu une révélation, c'est quand j'ai passé 1 an en Australie sur la côte EST. J'ai découvert le bowl, j'ai skaté avec de vrais professionnels, notamment avec Steve Cabalero et Bucky Lasek. On parcourait des villes entières, à la recherche des meilleurs spots pour faire nos meilleures sessions. Ça m'a vraiment fait progresser et quand je suis rentré en France j'ai participé aux championnats de France. J'ai eu le titre de vice champion de France en 2012/2014/2015. 

Que représente le surf & le skate pour toi ?

Le surf fait partie aujourd’hui de mon mode de vie. Dès que je peux, je suis à l’eau. J’ai continuellement envie de progresser et de découvrir de nouveaux spots. Le surf est un sport que j’aime pratiquer seule bien qu’au début ce soit plus facile lorsqu’on est entouré. Aujourd’hui c’est une vraie bouffée d’oxygène lorsque je vais à l’eau et je trouve que l’on est plus concentré lorsqu’on surfe seul. 

Le skate c'était une niche, une bande de potes et surtout une super entente. C'est un sport qui à la fois est très individuel mais en même temps dès que tu as besoin d'un conseil, tout le monde est très ouvert pour répondre à tes questions.

Quel est ton meilleur conseil pour débuter le skateboard ? 

La clé en skate c'est la fréquence et l'encadrement. Quand tu commences il vaut mieux partager au maximum, prendre les bons automatismes pour être aptes à tomber.

Quelles sont tes tops destinations ?

En Europe, je dirai Barcelone car la ville dispose de plusieurs spots très propices au skate. Depuis ça, ça a été un cercle vertueux, grâce aux infrastructures, il y a une vraie communauté de skateurs qui s'est créée. En France, Bordeaux est maintenant la première ville skate friendly, le revêtement de la route est parfaitement adapté. Du fait de la présence de Darwin, il y a même des skateurs qui sont prêts à déménager pour en profiter ! À l'international, ça serait plutôt Los Angeles. C'est le Biarritz/Hossegor de là-bas, tous les sponsors, caméramans sont sur place. Pour tous les skateurs qui veulent percer, c'est une étape cruciale.